Notre équipe

Karine.jpg

Dre Karine Gauthier

M.Ps., Ph. D.

psychologue/neuropsychologue

présidente de la CPRPQ

« En améliorant l’accès aux psychologues dans le réseau public, nous serons en mesure de desservir les populations les plus vulnérables, de diminuer la souffrance et de prévenir plusieurs visites à l'urgence ainsi que des hospitalisations. »

Catherine.JPG

Dre Catherine Serra Poirier

Psy.D., Ph. D.

psychologue

vice présidente-liaison de la CPRPQ

« En améliorant l’accès aux psychologues nous diminuons le phénomène des portes tournantes puisque la psychothérapie aborde les problèmes à la source entraînant des changements profonds et durables. »

Bea.JPG

Dre Béatrice Filion

D. Ps.

psychologue

vice-présidente-secrétaire de la CPRPQ

« En améliorant l’accès aux psychologues dans le réseau public, on lutte pour une société plus juste où les soins de santé ne sont pas réservés aux plus nantis, mais à toute la population. Pour que cesse un système à deux vitesses et que les plus vulnérables aient aussi droit aux services des psychologues quand ils en ont besoin. »

Connie.jpg

Dre Connie Scuccimarri

Ph. D.

psychologue

administratrice de la CPRPQ

« En améliorant la reconnaissance salariale et l’autonomie professionnelle, les futurs doctorants choisiront davantage de venir travailler dans le réseau public. »

Loredana.JPG

Dre Loredana Marchica

Ph. D.

psychologue

administratrice de la CPRPQ

« En augmentant l'accessibilité aux psychologues dans le réseau public, nos enfants en bénéficieront au plan émotionnel, social et scolaire. »

jenilee.jpg

Dre Jenilee-Sarah Napoleon

M.Sc., Ph.D.

psychologue

administratrice de la CPRPQ

« En améliorant l’accès aux psychologues et neuropsychologues dans le réseau public québécois, nous disposerons de plus de ressources pour offrir aux personnes en difficulté les services spécialisés dont elles ont besoin dans des délais appropriés. Il s'agit d'un investissement à grand rendement dans le bien-être de la population. »

MA.JPG

Dr. Marc-André Pinard

D. Ps.

psychologue

administrateur de la CPRPQ

« Comme une des valeurs au Québec est l’égalité des chances, cette égalité devrait inclure la santé mentale. Pour ce faire, j’estime qu’il faudrait notamment plus de psychologues dans le réseau public québécois. »

Youssef.JPG

Dr. Youssef Allami

Ph.D.

psychologue

administrateur de la CPRPQ

« En améliorant l’accès aux psychologues dans le réseau public, on s’assure que même les personnes dont les ressources financières ont été épuisées par une dépendance aux substances ou au jeu peuvent bénéficier d’une psychothérapie abordant les racines de leurs difficultés. »